Gratitude

Chronique : Entraînez votre cerveau

Une minute pour se faire du bien

Le temps d’une ou deux respirations, soyez conscient de ce qui se passe globalement dans votre esprit et votre corps, sans tenter de changer quoi que ce soit. Entrez en intimité avec vous-même.

Commencez à vous relaxer, en laissant votre respiration s’apaiser et ralentir. Désengagez-vous de toute pensée inquiétante. Lâchez toute tension. Effleurez un sentiment de force et reconnaissez l’existence de protections, comme des amis à proximité. Notez que vous êtes bien à l’instant même. Demeurez dans une paix toujours plus vaste.

Portez l’esprit sur une ou plusieurs choses qui vous inspirent de la gratitude ou de la joie. Pensez à quelque chose qui vous rend heureux. Percevez la plénitude déjà présente dans cet instant. Demeurez dans un contentement toujours plus vaste.

Portez l’esprit sur une ou plusieurs personnes (ou animaux de compagnie) qui tiennent à vous. Laissez-vous vous sentir apprécié, estimé ou aimé. Soyez conscient de votre propre chaleur et bienveillance envers les autres. Demeurez dans un amour toujours plus vaste.

Puis invoquez un sentiment de paix, de contentement et d’amour entremêlés dans votre esprit, trois aspects d’une seule et même expérience complète de bien-être et de retour chez soi. Demeurez dans l’esprit réceptif. Si vous le souhaitez, imaginez que vous vaquez à vos occupations quotidiennes sur ce mode. Concluez de nouveau par une ou deux respirations tout en sentant cette paix, ce contentement et cet amour pénétrer en vous.

 

Découvrez dès maintenant le tout nouveau Magazine Papillon, votre inspiration pour vous transformer et rayonner… 68 pages de contenu exclusif pour vous accompagner sur le chemin du bonheur, de la transformation et de la réalisation de soi par l’éveil de la conscience ! Téléchargez votre copie gratuite en vous rendant ici : http://conversationpapillon.com/magazine-papillon.

 

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos proches…

 

 

 


Source : Le cerveau du bonheur, Rick Hanson, p.205-206


Partagez avec nous...

Écrivez-nous quelques mots, on aime vous lire…

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.