Voici un exercice simple d’enracinement.

Comment s’enraciner : L’art du earthing

Un concept simple pour améliorer votre santé
par Nathalie Augot

Les vertus de l’enracinement sont nombreuses, mais vous êtes-vous déjà demandé : Comment s’enraciner ? D’abord, avez-vous entendu parler de cette nouvelle tendance qu’on appelle le earthing? C’est le terme anglais pour signifier notre connexion à la Terre. À une époque où nous vivons si déconnectés (tout en étant branché sur tout et n’importe quoi), le earthing est certainement l’un des chaînons manquants d’une bonne santé. Se connecter à la terre vous donne les nutriments « électriques » dont vous avez besoin. Mais malheureusement, bon nombre de personnes, qui résident dans les grands centres ou qui adoptent un mode de vie ultra urbain, vivent déconnectés de la surface de la terre 24 heures sur 24, affamant leur corps d’électrons qui lui sont essentiels.

Plus qu’une tendance, une nécessité

earthing-enracinementVous avez sûrement remarqué ces petits chocs électriques que l’on ressent en touchant quelqu’un ou un objet métallique. Il s’agit de l’électrostatique accumulée en nous — ou en l’autre — qui se décharge. Ce phénomène ne vous arrive sûrement pas en forêt. Nous vivons dans une société moderne électrique et remplie d’électromagnétisme qui surcharge donc nos corps énergétiques et physiques.

Ce surplus d’électricité et d’électromagnétisme perturbe chez certains les systèmes nerveux et endocrinien, favorisant ainsi un stress intérieur sans qu’on s’en rende compte.

Il est donc essentiel de décharger ce surplus. Et une fois ce surplus libéré, vous allez vous charger en bonnes énergies ressourçantes provenant de l’électromagnétisme de la Terre.

Pour cela, il est nécessaire de prendre contact avec la nature. À quand remonte votre dernière escapade en forêt?

L’été de toute évidence est la saison idéale pour vous décharger de ces charges polluantes du monde moderne et vous charger des bonnes ondes de la Terre.

Extrait de l’article L’art du earthing, par Nathalie Augot : Lire l’article complet 

enracinement

 

Pratiquez le earthing dès maintenant avec Nathalie. Découvrez l’exercice à faire dans l’édition été 2018 du Magazine Papillon. Téléchargez votre copie gratuite en vous rendant ici : https://conversationpapillon.com/magazine-papillon.

 

 

 

Pour visiter le site Web de Nathalie Augot, rendez-vous ici : http://www.nathalieaugot.com/

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos proches…

 


Partagez avec nous...

    4 replies to "L’art du earthing
    Un concept simple pour améliorer votre santé"

    • Line

      Quel beau magazine!
      Je l’ai partagé avec mes parents et amis.
      Longue vie à celui-ci…et j’ai hâte au prochain.☀️

      Line ,une lectrice enthousiaste 👩🏼‍💻

      • Amélie

        Merci pour votre beau message Line !

        Toute l’équipe de Conversation Papillon vous souhaite un bel été, relaxant et ressourçant. :)

        Amélie pour le Groupe Papillon

    • Jeanne

      Gratitude Nathalie pour ta vidéo à propos de l’Enracinement
      Je ne m’étais jamais autant sentie connectée à la Terre grâce à la position des fémurs et au ressenti dans le périnée et pourtant j’ai déjà pratiqué cette posture de Yoga !
      Je me suis vraiment sentie comme une montagne reliée en profondeur à la Terre
      Merci Annie et à toute ton équipe pour ce Magazine Magnifique
      Une vraie cascade d’informations qui s’intriquent et nous ouvrent les portes du coeur dans la conscience de notre connexion dans La Divine Matrice
      Merci de faire souffler de si belle façon cette énergie de transformation qui anime ton Coeur et toute ta Vie

      • Amélie

        Bonjour Jeanne,

        Merci à vous pour votre beau témoignage. Nathalie sera heureuse de vous lire. :)

        C’est un bonheur de savoir que le magazine vous plaît. Je vous invite à le partager autour de vous, afin que cette énergie de transformation se répande davantage !

        Au plaisir de vous retrouver lors d’une prochaine activité sur les ondes de Conversation Papillon,
        Amélie pour le Groupe Papillon

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.