Écrivez un éloge de gratitude

« La gratitude est une plénitude de cœur
qui vous déplace de la limitation et de la peur vers l’expansion et l’amour. »

Deepak Chopra

 

Il arrive malheureusement trop souvent qu’il soit trop tard pour exprimer notre gratitude à un être cher ou à une personne qui a été significative dans notre vie. Pourquoi attendre que quelqu’un quitte la pièce pour le féliciter? Pourquoi garder pour soi toutes les choses pour lesquelles nous sommes reconnaissants plutôt que de les afficher publiquement ?

Combien d’entre nous ont été positivement influencés par quelqu’un, mais nous ne leur avons jamais dit?

Dans une conversation sincère présentée sur Ted X au sujet du pouvoir de la gratitude, Keka DasGupta partage son parcours de perte et d’amour, et comment elle est tombée sur un effet secondaire inattendu de gratitude : un effet qui combat la crise d’estime de soi d’aujourd’hui, et nos épidémies d’intimidation et de solitude.

Son histoire pourrait changer à jamais la façon dont vous pratiquez la gratitude.

Écoutez ici ce que nous partage cette jeune femme…
(version anglaise)

Quand Keka avait 17 ans, sa vie a été marquée au sceau de la tragédie. Son père a été brûlé dans un accident et il est décédé deux semaines plus tard. Elle n’a jamais eu l’occasion de lui dire ce qu’il signifiait pour elle avant sa mort. Keka ne voulait pas ressentir le même regret avec sa mère, dont elle est très proche.

Elle raconte qu’un jour elle a décidé d’écrire un « éloge vivant » à sa mère.

Elle écrit : « J’y ai consacré mon cœur à propos des choses que j’admirais le plus chez elle, de la façon dont elle a eu un impact sur ma vie, des choses que je voyais d’elle. »

Elle a ensuite donné cette lettre à sa mère. Keka n’a pourtant pas reçu de réponse immédiate. Ce n’est que lorsqu’elle a revu sa mère qu’elle a découvert pourquoi.

Sa mère lui a expliqué : « Je voulais t’appeler, mais pour être honnête, j’étais tellement submergée par la joie… Je voulais sortir dehors et crier au monde entier :  » Regardez ça! Regardez ce que ma fille a écrit pour moi! Regardez quel impact j’ai eu dans sa vie. » Je ne savais pas si je devais fondre en larmes, si je devais éclater de rire. Je savais juste que j’étais submergé par la joie et que c’était le plus beau cadeau que je n’ai jamais reçu dans ma vie. »

Pensez à ceci… Sa mère était envahie par la joie. Ne serait-il pas formidable de faire ressentir cela à quelqu’un à votre tour ?

Prenez un crayon et commencez à écrire un éloge funèbre à une personne qui est chère à votre cœur. Dites-lui pourquoi elle est si importante pour vous.

Vous nourrirez votre étincelle de vie et vous rallumerez l’étoile dans les yeux d’une personne qui compte pour vous.

Commentaires sur “Écrivez un éloge de gratitude

  • Tout d’ abord , un grand MERCI pour ces 12 jours en partage!
    Votre message du jour m’ a parcouru tout le corps.
    Oui , prenons conscience de tous les petits signes du quotidien, que la vie nous veut du bien, même sous forme d’ épreuves à dépasser, de leçons à apprendre, afin de ne pas reproduire les mêles schémas destructifs.
    MERCI LA VIE ! Merci à toute l’ équipe.

  • Un grand merci à mon médecin infectiologue de m’avoir fait prendre conscience qu’il faut nourrir notre étincelle de vie et tout faire pour ne pas retransmettre les héritages familiaux très destructifs !
    Oui la vie est belle. Elle vaut la peine de se battre, même dans les difficultés on en ressort plus fort!
    Prenez soin de vous. Merci à l’équipe pour votre enseignement.

    • Merci pour vos partages!
      Merci de ma rappeler, en ce moment, que cette espace existe, que des médecins de cette trempe existent.
      C’est mon seul accès à la gratitude en ce moment.
      Je suis, moi la gentille, dans le constat qu’il y a des parts de moi qui refusent l’ouverture, la vérité, le pardon, la gratitude… et ce avec violence.
      Je suis dans le constat que je suis identifiée à la victime. 2e accès à la gratitude car ce constat à évincé, instantanément, la COVID de mon corps.
      Merci de faciliter un retour au centre. Ommm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *