Le Shinrin-Yoku

Prendre un bain de forêt pour des moments de solitude privilégiés

Le shinrin-yoku, vous connaissez? Ou encore la sylvothérapie? Déambuler lentement au cœur de la forêt ou en milieu urbain dit « naturel » pour vous imprégner de ses essences, de son calme, de sa magnificence.

Par Gilles Levasseur

Elle est pratiquée au Japon depuis les années 1950 pour ses effets positifs sur le stress causé par le rythme effréné de la vie moderne. À l’époque, le gouvernement japonais avait même intégré le shinrin-yoku (littéralement « bain de forêt ») au programme national de santé publique du pays. Cette activité thérapeutique y a pris de l’ampleur à partir des années 1980 et gagne en popularité ailleurs dans le monde. Des études ont démontré que la seule vue de scènes de la nature active des parties du cerveau associées à l’équilibre et au bonheur. À plus forte raison si on s’y plonge directement, de préférence seul avec soi-même… Le silence permet aux sens de s’ouvrir au milieu sylvestre et de profiter de ses bienfaits sur tous les plans.

Des chercheurs japonais pensent qu’il est possible qu’étant donné que la forêt est notre environnement naturel historique, y passer du temps réactive de très vieilles mémoires et nous soit bénéfique. On aurait même constaté que les patients hospitalisés profitant d’une vue sur la forêt guérissent plus rapidement. Des adeptes du fameux hug a tree (enlacer un arbre) rapportent à la fois un apaisement et une montée du niveau d’énergie. D’autre part, une récente étude scientifique1 menée à Berlin par une équipe de chercheurs auprès de 341 participants montre que le fait de vivre à proximité d’une forêt est lié à un bon fonctionnement d’une partie du cerveau limbique, les amygdales. Ce double noyau servirait de système d’alerte (peur et anxiété) et serait également impliqué dans la détection du plaisir.

Si vous souhaitez poursuivre votre lecture et accéder à l’article complet Le Shinrin-Yoku de Gilles Levasseur, récupérez votre copie du Magazine Papillon en vous rendant ici »

 

Découvrez dès maintenant le deuxième numéro du Magazine Papillon, votre inspiration pour vous transformer et rayonner… 56 pages de contenu exclusif pour vous accompagner sur le chemin du bonheur, de la transformation et de la réalisation de soi! Téléchargez votre copie gratuite en vous rendant ici : https://conversationpapillon.com/magazine-papillon.

 

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos proches…

 

 

 


1 Équipe de recherche dirigée par Simone Kuehn, Max Planck Institute for Human Development, Berlin. Étude publiée dans Scientific Reports. https://greatergood.berkeley.edu/article/item/is_living_near_a_forest_good_for_your_brain

2 Your Brain on Nature, The Science’s Influence on your Health, Happiness, and Vitality, Eva M. Selhub et Alan C. Logan, John Wiley & Sons Canada Ltd.


Partagez avec nous...

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.